Comment le cinéma met-il en scène les mystères de l’invisible, l’au-delà, les apparitions ? S’appuyant sur de grands cinéastes tels que John Carpenter ou James Wan, Guy Astic nous emmène en territoire extraordinaire.
Voir un film de fantômes, c'est aiguiser l'œil un peu plus qu'à l'ordinaire, préférer l'ombre et le flou aux contours trop nets, céder à la peur du hors-champ comme à celle de la monstration. Quelles formes le cinéma donne-t-il à la revenance, à la hantise ? Autant de pistes explorées à partir de références variées, avec quatre cinéastes en repères éblouissants : John Carpenter (Fog), Kiyoshi Kurosawa (Kairo, Loft, Rétribution), Guillermo del Toro (L'Échine du diable, Crimson Peak), James Wan (Conjuring, Insidious). Président du Festival Tous Courts d'Aix-en-Provence, Guy Astic dirige depuis vingt ans les éditions Rouge Profond. Auteur de deux ouvrages sur David Lynch (Lost Highway et Twin Peaks), il a coordonné deux collectifs sur Stephen King et publié, entre autres, Outrance et ravissement. Images et mots de l'horreur 1, Territoires de l'effroi. Images et mots de l'horreur Dans le cadre du festival Court Métrange. Rencontre suivie d'une séance de signatures

Mercredi 16 octobre, 18h30, les Champs libres, salle de conférences, 10, cours des Alliés, Rennes. Gratuit. Contact : 02 23 40 66 00, http://www.bibliotheque.leschampslibres.fr/


Source des données : Infolocale. Pour annoncer vos évènements dans cette base, rendez-vous sur www.infolocale.fr.