Envoyer à un ami

Changer la taille

  • 12
  • 14
  • 16
  • 18

Ecouter le texte

Connexion


Vous n'avez pas
encore de compte ?

Inscrivez-vous et personnalisez votre espace personnel en cliquant sur le lien suivant :

Créer un compte
BIBLIOTHÈQUE  Qui sommes-nous ?      Le Conseil scientifique et culturel      Orientations scientifiques et culturelles    Trois dimensions transversales, des objectifs spécifiques

Trois dimensions transversales, des objectifs spécifiques

L’ensemble des missions et activités de la Bibliothèque est centré sur les publics, raison fondamentale de l’existence d’un service public de la culture. C’est pourquoi un département des publics a été créé dans la nouvelle organisation interne mise en place en 2010, non pour qu’il traite à lui seul toutes les questions relevant de cette problématique, mais pour qu’il en impulse certaines et qu’il aiguillonne et accompagne les autres équipes et rappelle cette exigence : tout projet, toute action de la Bibliothèque est décidée et réalisée pour le public.

Cet axe central, décliné tout au long du présent document, détermine des objectifs transversaux :

- Mieux connaître les publics actuels et potentiels, analyser leurs usages et leurs attentes, en tenir compte dans l’offre et l’organisation des services, dans la politique documentaire, dans la programmation culturelle, dans les actions de valorisation et médiation du patrimoine ;

- Connaître les publics non-emprunteurs et leurs pratiques sur place et à distance ;

- Analyser le renouvellement et l’abandon d’inscription, notamment pour comprendre les évolutions des publics emprunteurs et améliorer le taux des réinscriptions ;

- Fidéliser l’ensemble du public (emprunteurs et fréquentants) en travaillant sur les freins et les leviers d’action.

- Élargir les publics, en développant les partenariats, les médiations de groupe, les accueils spécifiques, la communication, les services à distance, avec une vigilance particulière sur les jeunes (enfants et adolescents), les seniors (plus de 65 ans) et les personnes handicapées ;

- Développer l’utilisation des collections : améliorer les modalités d’accès (catalogue, mise en scène) et d’usage (règlement de prêt, mise en route du magasin de diffusion en complément du libre accès, prêt des périodiques) ;

- Élargir les formes culturelles proposées, équilibrer transmission et formes participatives, approches intellectuelles et sensibles.

Un deuxième axe transversal structure les orientations scientifiques et culturelles de la Bibliothèque : le développement du numérique. Il sera explicité dans un « schéma numérique de la Bibliothèque » qui précisera son application dans l’ensemble des champs d’activité :

- Analyser les usages à distance à la Bibliothèque de Rennes Métropole, mais aussi dans d’autres bibliothèques françaises et étrangères et d’autres équipements publics ;

- Développer l’offre documentaire numérique et son usage y compris auprès de ceux qui n’en sont pas familiers, au rythme des évolutions de la production et des outils technologiques ;

- Restituer le patrimoine à tous, notamment par la numérisation ;

- Utiliser les potentialités du numérique et d’Internet pour enrichir la programmation culturelle, développer les formes contributives et garder trace ;

- Mettre en oeuvre des projets croisant les compétences et les publics avec la Cantine numérique rennaise.

Pour l’ensemble de ses projets informatiques et numériques, la BRM s’affirme comme une « bibliothèque numérique régionale de référence » reconnue par le Ministère de la Culture.

La troisième dimension structurante du projet global de la Bibliothèque est celle des territoires, qui se décline de plusieurs manières :

- Mieux connaître les pratiques et attentes des habitants des communes de l’agglomération, Rennes comprise ; les prendre en compte dans les adaptations de la politique documentaire, en élaborant des outils et méthodes de collaboration avec les autres bibliothèques (municipales et universitaires en particulier) ;

- Accentuer la mise en valeur des collections sur la Bretagne, en collaboration avec le musée de Bretagne, les autres institutions et associations patrimoniales régionales (y compris la bibliothèque de Nantes), le monde de l’université et de la recherche ;

- Mettre en valeur la création, l’innovation et la recherche régionales.

- Identifier les croisements et les « frontières » au sein des Champs Libres, y travailler avec le musée de Bretagne, l’Espace des sciences et la direction des Champs Libres.

- Participer au rayonnement au sein de l’agglomération, de la région et au-delà, en jouant un rôle reconnu dans le paysage culturel, en contribuant à la programmation croisée au sein des Champs Libres, en produisant des contenus en ligne, en nouant des partenariats nombreux et diversifiés au sein et en-dehors du champ culturel.

Sur cet axe des territoires, on ne peut cependant nier deux difficultés ou paradoxes :

- sur le territoire de la ville de  Rennes, la situation très rare en France de scission entre bibliothèque centrale et bibliothèques de quartiers induit quelques incompréhensions de la part des habitants qui s’attendent a priori à un fonctionnement en réseau ; l’unicité du catalogue informatisé entretient la confusion. Au-delà d’une situation administrative particulière qui n’est a priori pas susceptible d’évoluer à court terme, l’histoire partagée, le système commun et les attentes du public créent des liens privilégiés entre la BRM et les bibliothèques de quartier de la Ville de Rennes.

- sur le territoire de l’agglomération, il ne peut non plus être évoqué un fonctionnement en réseau, en partie pour une raison strictement inverse de systèmes informatiques différents et en partie pour des raisons de compétence juridique et de moyens ; cette situation serait susceptible d’évoluer à l’avenir, dans l’hypothèse notamment où les compétences respectives des métropoles et des départements seraient revues par le législateur.

Pour chacun de ces objectifs spécifiques, une feuille de route sera dressée par phase de 2 ou 3 ans, assortie d’indicateurs de résultats.

Ce document d’orientations fixe des axes structurants pour dix ans. Traversé par le souci de remise en perspective des actions avec les évolutions de l’environnement et par une attention aux attentes des habitants, il constitue un texte de référence pour les équipes de la BRM qui sauront en proposer des inflexions si cela s’avérait nécessaire avant la fin de la décennie. Il est important de rappeler que la réflexion des professionnels est enrichie par les analyses d’un Conseil scientifique et culturel créé en 2010, instance précieuse encore unique dans les bibliothèques territoriales françaises.

En conclusion, par les différentes politiques et actions prévues et par sa contribution à la dynamique globale des Champs Libres, la Bibliothèque de Rennes Métropole espère nouer une relation riche avec les habitants du territoire, se positionner sur leurs parcours naturels, y compris en tant qu’internautes, favoriser leur implication active dans l’évolution du lieu et de son offre. Elle recherche un équilibre entre son rôle d’équipement culturel de proximité, sa responsabilité communautaire, sa vocation régionale et sa participation au rayonnement de Rennes Métropole par l’implication au sein des réseaux nationaux et internationaux.

Naguère lieu concentrant des contenus, la Bibliothèque est devenue aussi un lieu plus informel concourant à la création du lien social, elle veut s’affirmer lieu ouvert et convivial où l’échange et le débat sont favorisés. En veille permanente sur les évolutions de la production, de l’environnement et des pratiques, elle devra nécessairement adapter ces orientations scientifiques et culturelles, mais dans le cadre de missions globales étonnamment stables.

Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire


Venir à la Bibliothèque

Adresse

10 cours des Alliés

35000 Rennes, France

Téléphone

02 23 40 66 00

Métros : Charles de Gaulle & Gares

Horaires

La Bibliothèque est ouverte :

  • du mardi au vendredi de 12 h à 19 h
  • le samedi et le dimanche de 14 h à 19 h

Fermeture les lundis et les jours fériés (ainsi que les dimanches de Pâques et de Pentecôte)
Horaires modifiés pendant les vacances scolaires et en juillet-août

En savoir plus

Plan d'accès

Les Champs Libres sur les réseaux