Envoyer à un ami

Changer la taille

  • 12
  • 14
  • 16
  • 18

Ecouter le texte

Connexion


Vous n'avez pas
encore de compte ?

Inscrivez-vous et personnalisez votre espace personnel en cliquant sur le lien suivant :

Créer un compte
BIBLIOTHÈQUE  Actualité culturelle      Rétrospective de l'action culturelle      Saison culturelle 2009-2010    Et pour quelques polars de plus

Et pour quelques polars de plus

Conférences et rencontres autour de l'exposition Meurtres à l'Espace des sciences

Du 30 mars au 30 juin 2010

Dans le monde de l’édition, le genre policier se porte bien. L’ambition de la Bibliothèque était de faire découvrir le foisonnement de ce « mauvais genre » en proposant un programme de conférences littéraires, historiques, de jeux, de films pour tous les publics, en lien avec l’exposition Meurtre à l’Espace des sciences.

Affiche du cycle Et pour quelques polars de plus

Dans le monde de l’édition, le genre policier se porte bien. Le lectorat se diversifie notamment avec la présence d’un lectorat féminin et d’un lectorat plus jeune.

Le succès du genre est accentué par l’adaptation au cinéma de nombreux romans, par la présence sur le petit écran de nombreuses séries policières et renforcé par le phénomène des best-sellers (la trilogie Millénium de Stieg Larsson en est l’exemple).

La variété des genres est également à souligner (enquête traditionnelle, thriller, roman noir, polar ethnique, polar scientifique, polar historique…).

Les personnages de l’enquêteur ainsi que celui du criminel ont évolué depuis le XIXe siècle notamment par l’irruption du social, du politique ou de l’écologie dans la production romanesque actuelle.

En 2010, la Bibliothèque proposait donc des conférences, des jeux et des films pour découvrir ou redécouvrir ce genre.


L'exposition : Meurtre à l'Espace des Sciences

Affiche de l'exposition Meurtre à l'Espace des Sciences

« Le directeur du musée a été retrouvé mort dans son bureau... »

Un crime a été commis. Que s’est-il passé ? Meurtre à l’Espace des sciences proposait une plongée inédite au cœur de la science criminalistique. Conçue comme une enquête policière, l’exposition impliquait le visiteur dans un scénario où il devait faire la preuve de ses qualités d’observation et de déduction. Tout au long du parcours, il s'est familiarisé avec la palette des techniques scientifiques utilisées quotidiennement par les techniciens de la police scientifique.

Entrées au XIXe siècle dans les commissariats, les techniques d’investigations scientifiques ont vite apporté la preuve de leur indéniable efficacité. Bénéficiant des avancées de la science, elles connaissent dorénavant un essor remarquable : aujourd’hui, de nombreuses enquêtes sont résolues sur la base de preuves apportées par la science.

L’exposition était structurée en plusieurs parties : la scène de crime, les huit laboratoires scientifiques pour découvrir des indices, les interrogatoires et l’inculpation.

Parmi les six suspects, avez-vous trouvé l'assassin ?

Pour en savoir plus sur l'exposition rendez-vous sur le site de l'Espace des sciences

Vers le haut


Les conférences

7 avril 2010 - Maigret, fils du Petit Sim

Par Christian Libens

L'auteur et essayiste belge, Christian Libens, chroniqueur littéraire, animateur de Écrivains en classe au Service de la promotion des lettres du ministère de la
communauté française a multiplié ouvrages, articles et conférences sur Simenon mais refuse de revendiquer le terme de « spécialiste » de son œuvre.

Moi, je me définis comme un amoureux de Simenon, il m'a construit, il m'aide à vivre, comme seules peuvent le faire les grandes lectures.

Rédacteur de la série Maigret chez Hachette, Christian Libens a publié des essais de géographie littéraire (dont Sur les pas des écrivains à Liège, éd. de L'Octogone, 1997 ; Sur les traces de Simenon à Liège, éd. de L'Octogone, 2002 ; Guide amoureux de Liège, éd. Luc Pire, 2009). Il a donné, depuis le début de l'année 2003, de nombreuses conférences sur Georges Simenon et son œuvre et a été le commissaire scientifique d'une exposition intitulée : De Liège au monde, univers Simenon (2003). Un hommage à l’auteur disparu il y a vingt ans et à son personnage, Maigret, mondialement connu.

14 avril 2010 - Une petite histoire du polar

Claude Mesplède

Par Claude Mesplède

Tout le monde sait ce qu'est un polar. Aimé ou détesté, longtemps considéré comme un « sous-genre », il est étudié maintenant en classe et a ses chefs-d'œuvre et ses maîtres. Claude Mesplède est un lecteur assidu de polars depuis qu'il a 12 ans : « né à une époque où le roman policier était méprisé, j’ai eu envie de prendre sa défense. Afin qu’il reste une trace de tous ceux dont le talent a été négligé ». Considéré comme « la référence » sur le polar, il retrace pour nous son évolution depuis ses origines et évoque les tendances actuelles de ce genre.

Claude Mesplède a notamment publié le Dictionnaire des littératures policières
(éd. Joseph K.), La crème du crime : anthologie de la nouvelle noire et policière française (éd. Atalante), Les années « série noire »: bibliographie critique d'une collection policière (éd. Encrage).

Vers le haut


Rencontres avec des écrivains

21 avril 2010 - Jean-Bernard Pouy

Jean Bernard Pouy

La rencontre était animée par Alain Le Flohic (président de l'association la Fureur du noir).

Jean-Bernard Pouy, grand prix de l’humour noir en 2008 pour l’ensemble de son œuvre, est l'un de nos plus grands auteurs de romans noirs et l'un des plus créatifs. Il a écrit plus d’une cinquantaine de romans, novellas et nouvelles depuis 1983. Il est notamment le créateur de la série Le Poulpe aux éditions Baleine, personnage d’enquêteur repris ensuite par d’autres auteurs de polars. En 2007, il lance la collection Suite noire aux éditions La Branche qui se veut l’héritière de la prestigieuse Série noire de Gallimard. La plupart des auteurs français de polars y sont édités.

Essayiste, défenseur de la littérature populaire, Jean-Bernard Pouy a publié, en 2009, Une brève histoire du roman noir aux éditions de L’oeil neuf. Il aime le roman noir et ses auteurs. « Ce qui les réunit, ça, ne l'oublions jamais, c'est une écriture impeccable, une recherche et une qualité de style en adéquation avec le temps, sans jamais être abscons, ténébreux ou élitiste ». Parmi ses romans : Les compagnons du veau d’or et Cinq bières et deux rhums aux éditions Baleine.

24 avril 2010 - Didier Daeninckx

Didier Daeninckx

Mon père était anar, ma mère communiste. Ils ont divorcé. C’est, en plus petit, le drame du mouvement ouvrier. Tout ce que je raconte, au fond, c’est l’histoire de ma famille, c’est de l’autobiographie planquée sous forme de fiction. J’écris de vrais-faux romans policiers. J’utilise la technique de ce genre pour parler d’un univers du passé qui me passionne. Les romans noirs sont des romans de la colère. Je conçois le roman comme un révélateur, traquant les failles de la mémoire collective. Je veux redonner la parole aux exclus, aux oubliés de l’Histoire. (…) J’écris contre l’oubli.

En quelques phrases reproduites sur la quatrième de couverture du livre de Thierry Maricourt Daeninckx par Daeninckx (éd. Le Cherche Midi), l’écrivain se livre. Écrivain de combat, atypique et populaire, Didier Daeninckx est invité afin de rendre hommage au polar.

28 avril 2010 - Jean-Hughes Oppel

Jean Hugues Oppel

Rencontre animée par Philippe-Jean Catinchi, critique littéraire.

On ne peut rencontrer Jean-Hughes Oppel, auteur de romans noirs, sans penser au cinéma, cigares, motos et chats, une panoplie surprenante pour un auteur de romans policiers. Nul doute que cette rencontre avec
l’écrivain éclaire petits et grands sur le polar. En 1993, sort Ippon son premier roman jeunesse. Cet écrivain cinéphile ne cesse alors d'écrire pour les adultes et les enfants.

Jean-Hughes Oppel, auteur de romans policiers, a reçu de nombreux prix comme, en 1994, le prix du Livre de l'été jeunesse (Mulhouse) pour Ippon, en 1998 le prix Sang d'encre pour Ténèbre et, en 2002, le prix Polar du salon Polar & Co de Cognac pour Chaton : trilogie.

19 mai 2010 - Caryl Ferey et Gérard Alle

Caryl Ferey
Caryl Ferey
Gerard Alle
Gerard Alle

La rencontre était animée par Alain Le Flohic (président de l'association la Fureur du noir).

Né en 1967, ayant grandi en Bretagne, c’est à Rennes que Caryl Ferey a imaginé ses premiers personnages de romans. Il a beaucoup voyagé, fait le tour du monde et ses romans se font l’écho des pays rencontrés tel Zulu, grand prix de littérature policière 2008 qui se situe en Afrique-du-Sud. Très bien documentés, noirs et denses, ses thrillers ethnologiques sont de violentes critiques sociales mettant en avant des minorités exploitées. Ses romans sont : D’amour et dope fraîche (éd. Baleine, 2009) et Zulu (éd. Gallimard, 2008).

Né en 1953, originaire de Bretagne centrale et vivant depuis quelques années à Douarnenez, Gérard Alle est spécialiste des langues et cultures minoritaires, nouvelliste, auteur de polars et de livres documentaires sur le monde rural. Il utilise son travail de reportage et les rencontres qu’il suscite pour nourrir ses romans. Il a écrit : Le vin des rebelles, vol. 3 de Lancelot, fils de salaud (éd. Coop Breizh, 2009) et Les jeunes tiennent pas la marée (éd. Coop Breizh, 2008.)

Vers le haut


Les rendez-vous jeunesse

24 mars 2010 - Une histoire policière

Avec Florence Arnould

Le célèbre « John Chatterton » a pour mission de retrouver une petite fille, habillée tout de rouge, qui aurait disparu le matin même, alors qu'elle se rendait chez sa grand-mère. Qui l'a enlevée ? Pour qui ? Pourquoi ? Comment ? Comme c'est bizarre… Mais heureusement cette jeune enfant a semé derrière elle de petits bonbons roses en forme de fraises. Florence Arnould, de l'association Écoutez - voir, nous livrait une parodie vivante et intrigante tirée de contes traditionnels, accompagnée d’un Kamishibaï (théâtre d'images japonais constitué d'un castelet en bois et de planches illustrées grand format) et d’illustrations.

6 avril 2010 - Enquêtes à la Biliothèque

Enquête à la Bibliothèque

CLUB DES P'TITS LECTEURS. Vous avez découvert à travers les romans, les albums et les bandes dessinées de la Bibliothèque, des histoires policières à vous couper le souffle. Des documentaires sur la police scientifique vous ont permis d'en savoir plus sur l'ADN, la recherche d'indices ou d'empreintes. Deux bibliothécaires, un médiateur de l'Espace des sciences et un médiateur du musée de Bretagne participaient à cette rencontre.

7 avril 2010 - Jeunes et innocents ?

Jeunes et innocents ?

Rencontre animée par Jacques Froger de l’association Clair Obscur, coordinateur du festival Travelling junior.

LES P'TITS CINÉPHILES. Plus fort qu'un Sherlock junior à la poursuite d'un Fantômas, vous avez traqué coupables et espions à l'ombre de la pyramide. Comment le suspense se nourrit-il de lumière, d’ombre, de musique ou de silence au cinéma ? Combien de marches à gravir pour atteindre La marelle de la Bibliothèque ? Mais qui a tué Harry, Dominique et Emmanuelle ? Combien de « c » pour écrire Alfred ? Le chien des Baskerville ne serait-il pas celui de Wallace ? Quel pétrin !

21 avril 2010 - Atelier Comment ça marche ?

Rencontre animée par Nicolas Cébile de l’association Clair Obscur

LES P'TITS CINÉPHILES. Vous avez découvert les secrets cinématographiques qui permettent aux détectives de toujours s'en tirer, trucages à l'appui ! À travers Sherlock Jr. de Buster Keaton et Le Secret de la pyramide de Barry Levinson.

Exposition jeunesse : Coup de jeune sur le polar

Visuel de l'exposition itinérante Coup de jeune sur le polar

Réalisée par La Joie par les livres (Centre national de la littérature pour la jeunesse) et la BiLiPo (Bibliothèque des littératures policières) à Paris.

Cette exposition permet de découvrir les quatre thèmes principaux du roman policier classique pour la jeunesse : l’aventure mystérieuse, l’énigme, le roman noir et le suspense. Ce voyage en quatre étapes offre aussi l’occasion de dresser un panorama visuel en couleurs (illustrations de couvertures, logos de collections…) de la production éditoriale récente.

Des sélections bibliographiques sont proposées à titre indicatif. Quelques suggestions d’animation à construire accompagnent les panneaux.

Télécharger le livret de l'exposition

Cette exposition fait partie des expositions itinérantes prêtées gratuitement par la Bibliothèque. En savoir plus

Vers le haut


Les autres rendez-vous

15 avril 2010 - Policiers, détectives et romans criminels en France, XIXe-XXe siècle

Dominique Kalifa

Par Dominique Kalifa

Qu’on le nomme criminel, judiciaire ou policier, un type de roman émerge au XIXe siècle qui fait d’un crime et de sa résolution le cœur de son propos. On connaît les principaux ingrédients : un crime (ou plusieurs), si possible effroyable et mystérieux, une enquête, qui peut verser dans l’aventure, les péripéties ou au contraire la seule « mathématique cérébrale » et un enquêteur, surtout, chargé d’élucider l’énigme. C’est aux différentes figures d’enquêteur que cette séance sera consacrée : policiers (qui commencent à s’imposer à compter des Mémoires de Vidocq en 1828), détectives privés (qui émergent aussi dans leur sillage), mais aussi détectives amateurs de toutes sortes (reporters, aventuriers, simple particuliers et parfois même criminels) dont la longue présence caractérise le roman criminel français.

Dominique Kalifa est professeur d’histoire à l’université Panthéon-Sorbonne. Il est l’auteur entre autres de Histoire des détectives privés en France (1832-1942), (éd. nouveau monde, 2007) et de Biribi : les bagnes coloniaux de l’armée française, (éd. Perrin, 2009).

20 avril 2010 - Menez l'enquête

Menez l'enquête

Un meurtre aux Champs Libres ? Le mystère s’invitait à la Bibliothèque pour vous faire participer à un jeu grandeur nature où vous progressiez entre vérité et mensonge. Vous avez aidé l'inspecteur et ses acolytes à élucider une sombre affaire en progressant au fur et à mesure dans l’investigation. En famille ou entre amis, par groupe de 5 personnes maximum, vous êtes venus déjouer les pièges de cette étrange enquête pour trouver le (ou la) coupable.

5 mai 2010 - Joute d’improvisation

Cette joute d'improvisation en deux mi-temps, sur le thème du polar et des romans de Gérard Alle, opposait une équipe de Chartres-de-Bretagne, la Tique, à une équipe de Rennes, la compagnie Sur le Fil. Pour mener à bien cette rencontre, maître de cérémonie et arbitre arrivaient tout droit de Brest. À l'aide de cartons, le public a voté pour la meilleure équipe. Un DJ ponctuait les scènes de la joute.

La Tique est la troupe d’improvisation de Chartres-de-Bretagne. Tantôt comique, bucolique, dramatique, voire dermique, leurs douces caresses phrasées ne vous laissent pas insensibles.

La compagnie rennaise Sur le fil rassemble des personnes issues d’horizons différents, qui partagent leur amour du théâtre et de la scène, au travers de spectacles et d’ateliers.

Arbitrée par l’association Mauvais genre - Rade de Brest. Cette association culturelle de promotion des mauvais genres littéraires (polar, BD, SF, fantasy…) partage ses coups de cœur sur son site et organise des soirées de chroniques littéraires, et des spectacles.

3 juin 2010 - Mieux connaître les métiers de la police scientifique et criminelle

Scène de meurtre à l'Espace des Sciences

Vous êtes venus dialoguer en toute convivialité avec des spécialistes. De la lecture de Sherlock Holmes, aux séries télévisées, nous avons tous un aperçu des méthodes scientifiques utilisées dans les enquêtes criminelles. Qu’en est-il de la réalité ? Quels sont les métiers et les filières de formation ? Quels sont les débouchés ? Les méthodes scientifiques évoluent-elles en relation avec le droit et les libertés individuelles ?

Vers le haut


Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire


Venir à la Bibliothèque

Adresse

10 cours des Alliés

35000 Rennes, France

Téléphone

02 23 40 66 00

Métros : Charles de Gaulle & Gares

Horaires

La Bibliothèque est ouverte :

  • du mardi au vendredi de 12 h à 19 h
  • le samedi et le dimanche de 14 h à 19 h

Fermeture les lundis et les jours fériés (ainsi que les dimanches de Pâques et de Pentecôte)
Horaires modifiés pendant les vacances scolaires et en juillet-août

En savoir plus

Plan d'accès

Les Champs Libres sur les réseaux