Envoyer à un ami

Changer la taille

  • 12
  • 14
  • 16
  • 18

Ecouter le texte

Connexion


Vous n'avez pas
encore de compte ?

Inscrivez-vous et personnalisez votre espace personnel en cliquant sur le lien suivant :

Créer un compte
BIBLIOTHÈQUE  Actualité culturelle      Rétrospective de l'action culturelle      Saison culturelle 2007-2008    Le travail, dans quelles conditions ?

Le travail, dans quelles conditions ?

Conférences et rencontres

Avril à mai 2008

L’ouverture des négociations de Grenelle, le 4 octobre 2007, avait relancé officiellement le débat entre gouvernement, syndicats et patronat sur les conditions de travail dans l’entreprise. Cette actualité politique faisait écho à une riche production littéraire et documentaire depuis plusieurs années sur le sujet. En avril et mai 2008 le thème du travail a donc été abordé autour de plusieurs rendez-vous : rencontres, café-cabaret, parole d'associations, projection de film avec des écrivains, des sociologues.

Couverture dépliant, le travail, dans quelles conditions ?

Quelle place occupe le travail dans la vie des Français ? Quels sont les aspects du travail susceptibles de contribuer au bonheur individuel ? Quelle(s) serai(en)t la ou les fonction(s) positive(s) du travail ?

Des questions sur le travail qui nous ont aussi fait remonter dans le temps, jusqu'en Mai 68, quand la France connaissait la plus grande grève générale de son histoire.


Malaise au travail. Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés

Image du film Malaise au travail

30 janvier 2008

Les Rencontres de la Bibliothèque avec un film documentaire de Sophie Bruneau et Marc-Antoine Roudil France, 2005, 80 min, ADR Productions & AlterEgo films

Chaque semaine, dans trois hôpitaux publics, une psychologue et deux médecins
reçoivent des hommes et des femmes malades de leur travail. Tour à tour, quatre
personnes racontent leur souffrance dans le cadre d’un entretien unique. Les trois
professionnels écoutent et établissent peu à peu la relation entre la souffrance
individuelle et les nouvelles formes d’organisation du travail.

Ce film qui témoigne de la banalisation du mal dans le monde du travail, sera suivi
d’un débat entre plusieurs intervenants, chercheurs spécialisés en psychologie du
travail, médecin du travail et responsable DRH.


Le travail peut-il rendre heureux ?

  • Portrait Baudelot et Establet
  • POrtrait Aurélie Filipetti

5 avril 2008

Champs contre Champs avec Aurélie Filippetti et Christian Baudelot

Quelle place occupe le travail dans la vie des Français ? Quels sont les aspects du travail susceptibles de contribuer au bonheur individuel ? Quelle(s) serai(en)t la ou les fonction(s) positive(s) du travail ? Chacun dans son domaine, Aurélie Filippetti et Christian Baudelot, éclaire ces interrogations. Écrivain, fille de mineur, femme politique, Aurélie Filippetti a publié Les derniers jours de la classe ouvrière, roman dans lequel elle retrace la vie des mineurs en Lorraine ; solidarité, fierté, intégration des immigrés italiens par le travail et la lutte syndicale : le tableau qu’elle brosse est loin d’être entièrement négatif. Sociologue, Christian Baudelot a mené une enquête de plusieurs années sur le
rapport des Français au travail. On y apprend que le bonheur et aussi le malheur au travail se rencontrent dans toutes les catégories socioprofessionnelles. Ils ont apporté leurs regards croisés sur le travail et ont dialogué avec le public.

Aurélie Filippetti est née en 1973 en Lorraine. Fille et petite-fille de mineurs, elle est normalienne, enseignante et, députée. Son roman Les Derniers jours de la classe ouvrière est paru en 2003 aux éditions Stock.

Christian Baudelot est sociologue. Professeur à l’École normale supérieure, il s’est imposé depuis trente ans dans le domaine des sciences sociales par plusieurs livres importants, écrits avec Roger Establet, et notamment : Allez les filles ! (éd. du Seuil, 1992), Avoir trente ans en 1968 et en 1988 (éd. du Seuil,
2000). Travailler pour être heureux ? Le bonheur et le travail en France, ouvrage collectif sous sa direction, est paru en 2003 aux éditions Fayard.


Le travail en chansons

Portrait Marion Rouxin

17 avril 2008

Café-cabaret avec Marion Rouxin

Vous l'avez peut-être connue du temps du trio « Paul et Robin ». Chantant désormais sous le nom de Marion Rouxin, la chanteuse rennaise, qui en était déjà à son 3e album, a du talent et une bonne dose de charisme, une voix et une présence incontournable. Avec une énergie féline, parfois rugissante, elle vous emmène dans ses mondes intérieurs où l'humour, l'amour, la tendresse et quelquefois de profondes détresses rivalisent.

Pour ce cabaret chanson sur le thème du travail, Marion Rouxin était accompagnée d'Édouard Leys au piano. Marion Rouxin a interprété certaines de ses compositions ainsi que des reprises d'autres artistes. Elle a chanté comment l'être humain vit les conditions de son métier, s'y réjouit, y souffre, réclame aussi le droit à la paresse !

 


Putain de travail

Usine

23 avril 2008

Les Rencontres de la Bibliothèque avec Jean-Pierre Levaray et Frank Magloire

En 2002, Jean-Pierre Levaray et Franck Magloire livraient à quelques mois d’intervalle deux romans abordant de front les conditions de travail d’hommes et de femmes dans la France contemporaine. Putain d’usine décrivait le quotidien de J.-P. Levaray dans une usine de produits chimiques de la région de Rouen, tandis qu’Ouvrière retraçait la vie de la mère de F. Magloire aux usines normandes Moulinex.

Six ans après, ils venaient évoquer leur parcours et leur évolution : comment parler du travail dans la fiction ? Pourquoi le choix de l’écriture dans cette perspective ?

Jean-Pierre Levaray travaille depuis 1973 dans l’usine Grande Paroisse AZF de Grand-Quevilly, près de Rouen, une usine du groupe Total, cousine de celle qui a explosé à Toulouse. Il a d’abord édité des CD et des opuscules littéraires avec l’éditeur « On a faim », puis a fait paraître huit livres chez différents éditeurs.

Après avoir été consultant pour les entreprises et les ministères, puis professeur des écoles, Franck Magloire a cessé toute activité pour... écrire. Il a publié deux romans aux éditions de l’Aube : Ouvrière (2002) et En contrebas (2007).

La rencontre était précédé de la projection du film Putain d'usine (52 min.) adapté du roman de Jean-Pierre Levaray.


La grève générale de Mai 68 : étudiants et ouvriers menaient-ils le même combat ?

Portrait Gilles Richard

30 avril 2008

Les Rencontres de la Bibliothèque avec Gilles Richard

En mai 1968, la France a connu la plus grande grève générale de son histoire avec occupations d’usines et mobilisation massive des salariés. Au début du mouvement, étudiants et ouvriers se sont souvent retrouvés côte à côte, puis chacun s’est replié sur son territoire social, les uns dans les universités, les autres derrière les murs des usines occupées. Et la contre-offensive du pouvoir gaulliste a commencé, faisant refluer en juin le mouvement social dans son ensemble. Les accords de Grenelle ont- ils été à la hauteur de l’ampleur du mouvement ? La tentative de solidarité entre intellectuels et monde du travail a-t-elle eu un impact sur le monde du travail et son organisation ? Que reste-t-il des idéaux de Mai 68 dans notre vie au travail aujourd’hui ? Les aspirations autogestionnaires ont-elles encore un sens ?

Gilles Richard est professeur d’histoire contemporaine à l’Institut d'études politiques (IEP) de de Rennes.

→ Une conférence qui avait également lieu dans le cadre de l'exposition À nous de parler ! 40 ans après, que reste-t-il de Mai 68.


Handicap et travail

20 mai 2008

Rencontre avec le Collectif départemental des associations de personnes handicapées et de leurs familles. Ce collectif de 31 associations agit pour la défense des droits des personnes handicapées et favorise leur intégration dans la société.

Vers le haut


Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire


Venir à la Bibliothèque

Adresse

10 cours des Alliés

35000 Rennes, France

Téléphone

02 23 40 66 00

Métros : Charles de Gaulle & Gares

Horaires

La Bibliothèque est ouverte :

  • du mardi au vendredi de 12 h à 19 h
  • le samedi et le dimanche de 14 h à 19 h

Fermeture les lundis et les jours fériés (ainsi que les dimanches de Pâques et de Pentecôte)
Horaires modifiés pendant les vacances scolaires et en juillet-août

En savoir plus

Plan d'accès

Les Champs Libres sur les réseaux