Envoyer à un ami

Changer la taille

  • 12
  • 14
  • 16
  • 18

Ecouter le texte

Connexion


Vous n'avez pas
encore de compte ?

Inscrivez-vous et personnalisez votre espace personnel en cliquant sur le lien suivant :

Créer un compte
BIBLIOTHÈQUE  Actualité culturelle      Rétrospective de l'action culturelle      Saison culturelle 2006-2007    « Corps à corps »

« Corps à corps »

Conférences - rencontres - exposition photographique

Du 12 juin au 1er septembre 2007

Alors que l'été arrivait et que les corps se dévoilaient, le cycle présenté par la Bibliothèque en juin, était une invitation à s’interroger sur les rituels actuels liés au corps à travers une exposition de photos, des conférences, des projections de danse contemporaine et une bibliographie qui reprend ses approches.

Affiche de l'exposition Le corps et ses images

Le terme « corps » est à l’intersection de multiples interrogations de l’individu sur lui-même, sur sa place dans la société et ses relations avec les autres. Il porte d’innombrables questions que notre culture se pose à elle-même. En d'autres termes, le corps est au carrefour de la culture. 

En l’espace de quelques années, notre société a vécu un événement de grande portée concernant le corps. Nous sommes passés d’un corps occulté et soupçonné à un corps dévoilé et glorifié. Des évolutions qui ont suscitées problèmes et débats...

La Bibliothèque a souhaité aborder ce thème en images et en paroles avec des invités comme Ali Aït AbdelmalekJean Jacques Barreau ou encore Emmanuelle Vo-Dinh


L'exposition

Le cycle Corps à corps fut organisé autour de l'exposition Le corps et ses images, elle-même composée d'une cinquantaine de tirages originaux, en noir et blanc qui mettaient en valeur le corps sous toutes ses formes : entier ou morcelé, offert ou caché, naturel ou mis en scène... L'ensemble offrait une autre perception de la nudité et des rituels liés au corps.

Cette exposition était réalisée en partenariat avec la Galerie du Château d'eau de Toulouse. Jean Dieuzaide, photographe reconnu, fondateur des Rencontres internationales de la photographie d'Arles, a créé en 1974 le fonds d'images (4700) de la Galerie municipale du Château d'eau de Toulouse. C'est la plus ancienne galerie publique exclusivement consacrée à la photographie en France. Elle réunit des tirages photographiques des plus grands auteurs de l'histoire de la photographie.


Corps et société au 20e siècle

Portrait de Ali Ait Abdelmalek

13 juin 2007

Les Rencontres de la Bibliothèque avec Ali Aït Abdelmalek et Jean Jacques Barreau

À la suite des travaux anthropologiques de Marcel Mauss, on peut affirmer que toute société prend possession de ses sujets en procédant au marquage du corps. Si le travail de marquage peut varier d’une société à l’autre, il est en tous les cas universellement pratiqué. À titre d’exemple dans nos sociétés occidentales, la nudité n’est pas un état aussi naturel qu’on le dit, elle est plus souvent « travaillée » (bronzage, épilation, entretien physique) et répond à un ensemble de normes « invisibles » qui en fixent les limites, les usages, les lieux où elle est autorisée. En effet, le corps sous l’évidence du naturel légitime l’ordre social dominant (rapports au genre, performance sportive et artistique, etc.).

Ali Aït Abdelmalek est professeur de sociologie à l'université Rennes 2 et directeur du Laboratoire d’analyse du développement des espaces et des changements sociaux (LADEC). Il a publié Territoire et profession : essai sociologique sur les formes identitaires modernes (éd. E.M.E-Interéditions, 2005).

Jean Jacques Barreau est professeur des sciences de l’éducation à Rennes 2,
anthropologue de la santé.


L’expérience du corps dansant

Ici Per For

27 juin 2007

Les Rencontres de la Bibliothèque avec une réflexion à partir d’Ici / Per.For de la chorégraphe Emmanuelle Vo-Dinh

Le prisme perceptif du corps offre d’innombrables facettes : corps médical, anatomique, organique, corps mécanique, fonctionnel ou pulsionnel, corps sublimé, corps performant... Réel, imaginaire ou fantasmé, sujet ou objet, le corps est à la fois le creuset de l’intimité et un lieu relationnel de prédilection.

Au cours de cette conférence dansée, nos deux invitées ont parlé du corps, des
relations privilégiées qu’il entretient avec l’art chorégraphique et que l’art chorégraphique entretient simultanément avec lui... Leur champ était celui de la danse contemporaine, champ qui recèle des conceptions du corps dansant très disparates.

Elles ont explicité les spécificités de cette corporéité dans un rapport direct et
sensitif au sujet. En effet, ces questions et réflexions seront traversées à partir du solo Ici/Per. For d’Emmanuelle Vo-Dinh. La chorégraphe a mis en partage sa conception du corps dansant, ses pratiques du corps scénique afin d’approcher, au travers d’une œuvre, étendue et les particularités de cet état de corps.

Emmanuelle Vo-Dinh est chorégraphe et danseuse. Elle a fondé la compagnie Sui Generis en 1997 au Havre. Accueillie à La Passerelle/Scène Nationale de Saint-Brieuc pendant 3 ans.

Céline Roux est docteur en Histoire de l’art et chercheur spécialisé en art chorégraphique. Elle est l’auteur de Danse(s) performative(s) (2007).

Filmographies

Des projection de films sur la danse contemporaine (Pietragalla, Découflé, Vandekeybus, Cunningham) ont eu lieu les jeudis 7, 14, 21 et 28 juin 2007

Vers le haut


Shynoyama Tatouage

Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire


Venir à la Bibliothèque

Adresse

10 cours des Alliés

35000 Rennes, France

Téléphone

02 23 40 66 00

Métros : Charles de Gaulle & Gares

Horaires

La Bibliothèque est ouverte :

  • du mardi au vendredi de 12 h à 19 h
  • le samedi et le dimanche de 14 h à 19 h

Fermeture les lundis et les jours fériés (ainsi que les dimanches de Pâques et de Pentecôte)
Horaires modifiés pendant les vacances scolaires et en juillet-août

En savoir plus

Plan d'accès

Les Champs Libres sur les réseaux