Envoyer à un ami

Changer la taille

  • 12
  • 14
  • 16
  • 18

Ecouter le texte

Connexion


Vous n'avez pas
encore de compte ?

Inscrivez-vous et personnalisez votre espace personnel en cliquant sur le lien suivant :

Créer un compte
BIBLIOTHÈQUE  À découvrir      Le musée du Livre et des Lettres Henri Pollès    Les petites bibliothèques du musée

Les petites bibliothèques du musée

Des bibliothèques à thèmes jalonnent le parcours : la bibliothèque russe, en forme d’isba faite en rondins, l’homme debout habillé de couvertures de livres d’anticipation ; la vélothèque, structure formée d’éléments de machine à coudre, de phonographe et de vélo soudés, illustre les livres consacrés à la bicyclette.

Le mur des reliures aux étagères incrustées de nacre en trompel’oeil, gardé par un mannequin revêtu d’une robe chinoise, contient des textes littéraires et des raretés bibliophiliques entourés de cadres réservés à des écrivains.

La vélothèque

En haut de l'escalier trône la vélothèque, montage surréaliste imaginé par Henri Pollès. Elle est constituée de différents objets de récupération soudés entre eux, parmi lesquels des éléments vélocipédiques, un pavillon de phonographe, une machine à coudre et un parapluie. Ces deux derniers éléments font allusion à la célèbre formule de Lautréamont, tant prisée par les surréalistes : "beau comme la rencontre fortuite, sur une table de dissection, d'une machine à coudre et d'un parapluie".

Cette structure est destinée à recevoir les ouvrages sur le vélo, qui est le moyen habituel de locomotion d'Henri Pollès, ainsi que les ouvrages des surréalistes et des fous littéraires. La liaison entre les deux thèmes passe par Alfred Jarry auquel une boîte est consacrée et qui est une autre figure emblématique des surréalistes et un fervent adepte de la petite reine.

L'homme debout

Dans le vestibule d'entrée de la maison de Brunoy, le visiteur est accueilli par un étrange robot habillé de plats de reliures. C’est en fait une bibliothèque conçue par Henri Pollès pour recevoir les ouvrages d'utopie et d'anticipation.

La bibliothèque russe

La bibliothèque russe, placée à l'origine dans l'escalier, à la forme d'une isba faite en rondins. Elle abrite une partie des ouvrages d'Henri Pollès sur la Russie. Celui-ci s’est intéressé durant plusieurs années aux rapports entre l'Est et l'Ouest, entre communisme et capitalisme, ce qui lui a fourni la matière de plusieurs ouvrages (Psychanalyse du communisme, 1949, Les drapeaux habillent mal, 1962).

Le mur de reliures

Une des mansardes de la maison, décorée dans le goût chinois, abrite une remarquable collection d'ouvrages reliés de petits formats, du XVIIIe au XXe siècle. Henri Pollès a fait peindre les rebords des étagères en noir, avec incrustations de nacre en trompe-l'oeil. Il les a garnies de textes littéraires et de raretés bibliophiliques. De nombreux petits cadres dédiés à des écrivains complètent le décor. Seul un des murs de livres a été reconstitué, gardé par un mannequin revêtu d'une robe chinoise.

Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire


Venir à la Bibliothèque

Adresse

10 cours des Alliés

35000 Rennes, France

Téléphone

02 23 40 66 00

Métros : Charles de Gaulle & Gares

Horaires

La Bibliothèque est ouverte :

  • du mardi au vendredi de 12 h à 19 h
  • le samedi et le dimanche de 14 h à 19 h

Fermeture les lundis et les jours fériés (ainsi que les dimanches de Pâques et de Pentecôte)
Horaires modifiés pendant les vacances scolaires et en juillet-août

En savoir plus

Plan d'accès

Les Champs Libres sur les réseaux